Pilotage et médiation : les 2 activités du métier de chef d’entreprise

Pilotage et médiation : les 2 activités
du métier de chef d’entreprise

 

Le métier de l’entrepreneur est composé de deux activités : le pilotage des actions de l’entreprise – à partir de chiffres, de moyens humains, d’organisation de son commerce – et la médiation avec les acteurs de son marché – salariés, fournisseurs, clients, banquier, experts.

 

Pilotage des actions de l’entreprise

Pour déployer son commerce, entre projections à court et moyen terme, et réalité du terrain, l’entrepreneur doit s’adapter en permanence, face à l’évolution de ses salariés, des modes de consommation et de la législation.

Son métier se décompose en deux activités[1]. D’une part, le pilotage des actions de l’entreprise, à partir de chiffres, de moyens humains, d’organisation de son commerce et de résultats. L’entrepreneur décline ainsi la vision de son métier en une stratégie, des investissements, un planning et des objectifs. Tout en veillant à écouter ses clients, au bien-être de ses équipes, à construire la réputation de son entreprise… Anticiper l’avenir est crucial pour savoir projeter son activité à court comme à long terme, les plus visionnaires devant préférer créer seul plutôt qu’accompagné par une enseigne de franchise.

Médiation avec les acteurs de son marché

D’autre part, la médiation avec les acteurs de son marché : ses salariés, ses fournisseurs, ses clients, son banquier, ses experts (comptable, avocat…). L’entrepreneur est libre de sa parole, de ses choix et de son temps, mais dépendant de son environnement économique. Il doit sans cesse arbitrer entre des aspirations contraires, comme des salariés désirant être mieux rémunérés et des consommateurs en quête du meilleur prix. L’entrepreneur doit aussi savoir déléguer son pouvoir, pour ne pas s’épuiser sur des tâches où il n’apporte pas pleinement toute sa valeur ajoutée, en comprenant qu’un employé peut atteindre les mêmes objectifs avec des moyens différents.

Conséquence de cette autonomie totale : il est le seul responsable de ses succès et de ses échecs.

 

BON A SAVOIR

Pilotage et médiation : les 2 activités du métier de chef d’entreprise
Lire l’article
Le savoir-être déterminant pour de futurs entrepreneurs à la fois commerçant et communiquant
Lire l’article

 

 

 

[1] Cf. l’analyse du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD)

—————————————————————–



… QUELQUES REFERENCES CLIENTS …


—————————————————–



%d blogueurs aiment cette page :