Franchiseur en phase d’accélération du développement

Franchiseur en phase d’accélération du développement (entre 50 et 100 points de vente)

Lors du troisième cycle de vie d’un réseau, le franchiseur ne propose plus une aventure prometteuse à ses candidats entrepreneurs, mais un modèle économique pertinent. Ce qu’il faut prouver à tous

C’est aussi le moment où les franchisés désirent faire prendre davantage en considération leurs positions, à travers une association de franchisés et/ou un Comité des Sages.

 

Vos problématiques

  • Distinguer son offre de franchise vis-à-vis de votre concurrence directe, dans votre secteur d’activité et dans les métiers similaires en termes d’avantages, en montrant la pertinence du soutien du franchiseur et l’attractivité de son modèle de vie en réseau ;
  • Améliorer le taux d’application du concept ;
  • Disposer d’un manuel opérationnel en ligne et mis à jour régulièrement, et du même support pour la formation, l’animation et l’exploitation de vos franchisés;
  • Renforcer les compétences de vos collaborateurs de la structure Franchiseur ;
  • Créer un Comité des Sages (ou Conseil Consultatif), afin déchanger avec une sélection de franchisés ayant montré leur appartenance au réseau sur la stratégie de l’enseigne ;
  • Repenser le concept sous différentes formes : refonte de l’architecture commerciale, création de services complémentaires accroissant directement la performance économique du concept, adaptation du concept originel (par exemple, sur de nouveaux types d’emplacements), exploration de segments connexes ou lancement de nouveaux concepts sur le même secteur d’activité…
  • Favoriser la multi-franchise ;
  • Devenir un leader d’opinions sur son secteur d’activité.

 

Solutions Le Chemin des Créateurs

  • Uniformiser le savoir-faire transmis à chacune des étapes de vie d’un franchisé, de la formation à l’exploitation, à travers un manuel opérationnel numérique et évolutif ;
  • Lancer une newsletter technique, pour améliorer le taux d’application du concept et limiter les risques liés à l’exploitation comme à la réglementation ;
  • Travailler la population des prescripteurs de votre activité à travers une newsletter externe à destination de l’environnement économique connexe à votre activité ;
  • Disposer d’un système de communication uniformisé et réactif, notamment à travers la diffusion d’informations suivant des lignes éditoriales différentes et complémentaires selon le support;
  • Développer la newsletter d’échanges de bonnes pratiques en complément du manuel opérationnel, avec une fréquence de 4 à 5 envois par an.

—————————————————————–



… QUELQUES REFERENCES CLIENTS …


—————————————————–