Franchise : choisir son futur métier en fonction de ses acquis professionnels

Franchise : choisir son futur métier en fonction de ses acquis professionnels

En franchise, les prédispositions professionnelles acquises durant ses expériences précédentes permettent de choisir sa nouvelle activité.

 

Ne jamais repartir complètement de zéro

Recrutement et management des collaborateurs, gestion d’un centre de profit, sens du service… Les candidats à la création d’entreprise en franchise doivent avoir acquis au cours de leur vie professionnelle certains savoir-faire transférables dans la pratique de l’activité du franchiseur. C’est ce qui leur permet de changer d’activité par rapport au secteur dans lequel ils ont fait leur carrière sans complètement repartir de zéro, car la technique du nouveau métier est transmise par l’enseigne qu’ils intègrent.

De l’armée aux procédures strictes du diagnostic immobilier

Un ancien militaire, disposant d’une belle expérience du management et de la gestion des problématiques fortes sur de nombreux terrains à l’étranger, et ayant l’habitude d’agir dans des procédures établies, est devenu franchisé dans le diagnostic immobilier. Un ancien pilote de chasse est ainsi devenu franchisé dans la location de voitures, une professeure d’économie et de gestion commerciale a créé plusieurs agences de travail temporaire, ou encore un vendeur dans les fournitures de bureau – informaticien de formation – a ouvert un restaurant de pizzas de terroir.

Il existe aussi des transitions plus douces comme ce créateur de boutiques dans la vente de mobiles qui a choisi un métier complémentaire à sa première activité – la vente d’accessoires pour mobile – dans un secteur extrêmement concurrentiel.

Pas de transition magique

En revanche, il est plus compliqué, par exemple, de se lancer dans la création d’un fast food de hamburgers employant 30 à 40 salariés, souvent jeunes et avec un turn-over élevé, sans une vraie expérience de management.

De même, le sens du commerce ne s’improvise pas, ni ne s’apprend instantanément, y compris par des enseignes expérimentées. Il s’acquiert à force de travail, le plus souvent sur soi, afin de lever ses freins psychologiques, par exemple dans le cadre de la prospection commerciale.

 

BON A SAVOIR

Lire le portrait de Baptiste Vallée, devenu franchisé Basilic & Co après une carrière salariée au sein d’enseignes, en contact direct avec différentes clientèles (portrait réalisé par Le Chemin des Créateurs)

 

 

—————————————————————–



… QUELQUES REFERENCES CLIENTS …


—————————————————–



%d blogueurs aiment cette page :